Orthodontiste Saint Jean

Cabinet d'orthodontie du Dr CHARLES Amélie

7 avenue Lapeyrière - - Centre médical Lapeyrière - 31240 Saint Jean

Tél. : 05 62 89 98 35 orthocharles@yahoo.fr

À quel âge consulter un orthodontiste ?

Lors des bilans dentaires gratuits à 6 et 9 ans votre dentiste vous signalera un éventuel problème orthodontique. Vous pouvez aussi consulter de vous-même un orthodontiste.

Traitement des enfants

Pour les enfants, un traitement d’orthodontie est possible même lorsqu’il n’y a que des dents de lait. 


Vers 3-4 ans, les traitements sont rares. Mais si votre enfant présente déjà un gros décalage entre les deux mâchoires, il pourra être pris en charge dès cet âge-là. Le traitement se fera à l’aide de petits appareils amovibles.

C’est vers 6-8 ans que sont, le plus souvent, dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites). A cet âge, la correction se fait également à l’aide d’appareils amovibles. 

Toutefois, à partir de l’évolution des quatre incisives du haut et du bas, il est important d’être vigilant.

Traitements des adolescents

La plupart des traitements orthodontiques se font à l’adolescence. Avant la puberté, on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu’après, seule la position des dents peut être modifiée. 

Adultes n'hésitez pas à consulter. Différents traitements peuvent vous être proposés.

A lire aussi : A chaque âge son traitement

Voir aussi : L'orthodontie invisible

Observez votre enfant : quelques signes peuvent vous alerter

    • Un décalage important entre les dents supérieures et les dents inférieures
    • Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
    • Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
    • Un mauvais contact entre la dent et la gencive
    • Une bouche petite, des maxillaires étroits
    • Des dents écartées
    • Il respire la bouche ouverte
    • Il ronfle la nuit
    • Il a un défaut de prononciation 




Nos conseils

  • Un diagnostic et un traitement précoces peuvent éviter un traitement plus long et compliqué à l’adolescence.
  • Si vous soupçonnez un risque particulier chez votre enfant, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien-dentiste ou à consulter un orthodontiste.

Article rédigé par le praticien le 15/03/2016